Velovelo
Português Nederlands 日本語 中文
Español English čeština slovenčina
русский italiano polski norsk
français Deutsch svenska عربي
 
 poprzednia strona
 Wyślij znajomemu
 Aby wydrukować
 ---> Mise sous enveloppe de la brochure de l’Ardéchoise 2006 à St Victor (07)

Samedi dernier 5 novembre, à la salle des fêtes de Saint-Victor (Ardèche) et comme chaque année désormais, plus de 200 bénévoles se sont retrouvés pour effectuer un énorme travail, la mise sous enveloppe des brochures.

Impossible n’est pas Ardéchois !

La Poste évolue et ne fait plus de cadeau aux associations comme l’Ardéchoise qui dynamise toute une région en offrant du plaisir et de la vie à un maximum de personnes. Cette année, elle a décidé d’appliquer le plein tarif à l’expédition des brochures de l’Ardéchoise, soit 31 000 Euros au lieu des 19 000 Euros facturés précédemment. Il était possible de bénéficier de l’ancien tarif mais les organisateurs devaient assurer le tri complet du courrier en classant toutes les enveloppes à destination de la France par code postal, chose qui se faisait déjà mais pour les départements de l’Ardèche et de la Drôme uniquement.


Gérard Mistler, le Président, et Jean-Marie Béraud, le commissaire général, n’ont pas hésité longtemps. Malgré le scepticisme de La Poste, ils ont décidé de relever le challenge en accord complet avec toute l’équipe des permanents de l’Ardéchoise et l’aide indispensable d’un maximum de bénévoles.


Il est facile de se douter que ce long samedi 5 novembre après-midi a demandé une énorme préparation. D’abord, il a fallu assurer ce qui se fait depuis le début de l’Ardéchoise : la signature et le petit mot sympa au bas de la lettre personnelle qui accompagne chaque brochure. Ce travail, placé sous la responsabilité de Danièle Puverel, est l’oeuvre d’une majorité de personnes âgées qui viennent pendant plusieurs semaines à la Maison de l’Ardéchoise ou qui emmènent du travail chez eux. Petite précision... il y a quand même près de 50 000 lettres à personnaliser...


Ensuite, il a fallu repenser la disposition de la salle de mise sous enveloppe à Saint-Victor. La soirée étant réservée à la fête avec le buffet-dansant offert par la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) du nord-Ardèche... c’est un des secrets de l’Ardéchoise : on travaille d’abord mais on n’oublie pas de s’amuser et de se détendre ensemble, ensuite... la mise sous enveloppe ne peut se faire que dans la salle du sous-sol qui est un peu juste pour la tâche demandée.


Tous les codes postaux de France et de Navarre ont été imprimés préalablement en gros sur des feuilles A4 et Angélique Morfin, secrétaire de l’Ardéchoise actuellement en congé de maternité revenue bénévolement pour ne pas laisser tomber ses collègues, et Sandrine London, la secrétaire générale, distribuaient les lettres et les codes postaux aux responsables des tables.


Ceux-ci devaient approvisionner les six rangées de tables pour que les bénévoles puissent glisser dans chaque enveloppe : une brochure, une lettre personnalisée et un dépliant. L’enveloppe cachetée était récupérée pour aller jusqu’au bout de la rangée où une vérification était indispensable pour s’assurer que l’adresse correspondait bien au code postal annoncé.


Les piles s’entassaient et passaient ensuite au centre de tri où Francis Carle assurait une vérification indispensable avant de diriger le paquet d’enveloppes vers tel ou tel roll, ces grands chariots sur roulettes qui seront hissés dans les camions postaux.
Christian Chambon, postier au Cheylard et bénévole de l’Ardéchoise, organisait le tri final.

Si un code postal compte moins de quatre enveloppes, le paquet est rangé dans une caisse. Jusqu’à 40 enveloppes, des liasses sont constituées et, pour les paquet de plus de quarante, une lieuse assure le paquetage... Ouf !

Ainsi, ce sont 47 326 enveloppes qui ont été préparées par plus de 200 personnes qui, contrairement aux années précédantes, n’ont pas terminé leur travail le samedi soir. Il a fallu revenir à Saint-Victor au début de la semaine suivante pour finir et peaufiner l’ouvrage mais l’économie réalisée méritait bien ce travail de titan !

Quelques statistiques :

Le fichier de l’Ardéchoise comporte 47 326 adresses (seuls les participants de ces dix dernières années ont été conservés).
France : 44 980 (Isère : 4 038 ; Rhône : 3 962 ; Ardèche : 3 866 ; Drôme : 3 295 ; Loire : 2 737 ; Haute-Savoie : 1 657...)

DOM/TOM : 21 (La Réunion : 11 ; Nouvelle-Calédonie : 4...)

Étranger : 2 319 (Suisse : 727 ; Belgique : 628 ; Pays-Bas : 270 ; Luxembourg : 206...).

Auteur : Régis MARIE

Na górę 









Na górę  
 Strefa prywatna   Prawa autorskie-Copyright: Ciśnijcie tu żeby przeczytać!