Velovelo
Português Nederlands 日本語 中文
Español English čeština slovenčina
русский italiano polski norsk
français Deutsch svenska عربي
 
 page précédente
 Envoyer à un ami
 Pour imprimer
 ---> Sam 7 oct 2006 : Alison Sydor et Donny Robinson couronnés !

Communiqué N° 6 - Samedi 7 octobre 2006

Alison Sydor et Donny Robinson couronnés !

La journée de samedi a célébré deux vainqueurs dans des styles certes bien différents. La première est la canadienne Alison Sydor qui remporte à 40 ans son troisième Roc d’Azur Dames. Le second est presque deux fois plus jeune qu’elle et s’appelle Donny Robinson. Cet Américain de 23 ans a fait coup double : en remportant la finale de la Coupe du Monde BMX Supercross à Fréjus, il s’adjuge par la même le classement général 2006. Au-delà du sport, cette journée a fait le bonheur des amateurs (avec les Rando), des petits (avec les Kid Roc) et des couples (Roc Tandems). Quant à la base nature, elle a été assaillie dans l’après midi par pratiquement 40 000 visiteurs.

L’or pour Sydor !
- 120 concurrentes étaient au départ du Roc Dames et Espoir Dames ( 40 km). Le plateau sportif était aussi relevé que l’année dernière avec la présence remarquée de Laurence Leboucher, quadruple vainqueur du Roc, mais aussi d’une autre abonnée aux victoires à Fréjus, la Canadienne Alison Sydor. De nombreuses internationales placées dans les 10 à 20 premières au classement mondial étaient au départ. De fait, ce sont elles qui ont imprimé leur rythme.

Peu après le départ, quatre filles se détachent du lot, emmenées à vive allure par la triple championne du monde et médaillée d’argent aux J.O d’Atlanta, Alison Sydor. La Polonaise Maja Wloszczowska est dans sa roue, suivie de l’Allemande Nina Golh et de sa compatriote Yvonne Kraft. 40 secondes derrière, c’est Laurence Leboucher qui anime un petit peloton de poursuivantes. La Française Hélène Macouyre, la Suissesse Petra Henzi et la jeune Autrichienne Elisabeth Osl - qui effectuera plus tard un retour impressionnant- en font partie.

Et soudain, la chute !
- Dans la descente du Car Brûlé, c’est le coup de théâtre. Sydor chute lourdement, repart en boitant et se retrouve reléguée en 4 e position. A 20 kilomètres de l’arrivée, c’est donc Wloszczowska qui prend les commandes en compagnie de Nina Gohl. Les filles attaquent alors la difficile montée de la Gaillarde - 1 km de côte à 15%- et un léger regroupement s’opère en tête de course puisque Osl s’insère dans ce podium virtuel. Sydor fournit un ultime effort pour revenir dans le match. Tout se jouera au sprint dans les 500 derniers mètres : les quatre premières concurrentes terminent en effet en l’espace de 9 secondes !.

Alison Sydor, revenue de loin, s’adjuge à 40 ans sa troisième victoire dans le Roc, un course qu’elle affectionne particulièrement. « Ca a été une course très dure. J’ai chuté violemment dans cette descente et heureusement, Maja et Nina qui étaient avec moi m’ont attendu. Ensuite, j’ai dépensé beaucoup d’énergie pour revenir sur le groupe ».

Maja Wloszczowska prend une superbe deuxième place devant Elisabeth Osl, jeune Espoir de 20 ans, qui signe une performance exceptionnelle en complétant le podium. Nina Gohl termine 4e. Laurence Leboucher, 6 e et première française, avouera à l’arrivée avoir manqué de jus pour tenir le rythme des leaders. « Je n’ai pas du tout fait de VTT cette année, mais je me suis fait plaisir aujourd’hui, je me suis donnée à fond, je ne pouvais pas aller plus vite ! »

BMX : la victoire pour Robinson, la reconnaissance pour Godet
- Sur un autre terrain, celui intentionnellement accidenté des BMX, les finales de la Coupe du Monde Supercross ont eu lieu samedi et ont célébré l’Américain Donny Robinson qui empoche le titre 2006 à l’issue de cette deuxième épreuve. Sa victoire va se jouer au tie-break avec son adversaire tchèque Michal Prokop, qui avait remporté la première étape de San José. A égalité de points, les deux coureurs ont été départagés sur leur prestation à Fréjus. Huit ‘riders’ se sont retrouvés en finale sur le circuit de la base nature. Outre Robinson et Prokop, on trouvait en haut de la rampe les Hollandais Robert De Wilde et Roy Van Den Berg, l’autre Américain Mike Day, le Letton Arturs Matison, le Suisse Roger Rinderknecht et enfin le Français Damien Godet. Il ne restait en effet qu’un seul coureur tricolore dans l’ultime finale, après les éliminations surprenantes de Thomas Allier et surtout de Pablo Gutierrez, victime d’une chute en demi-finale alors qu’il était très en forme. Mais le jeune et excellent Damien Godet (20 ans), qui n’est plus tout à fait une révélation, a largement été à la hauteur dans cette épreuve - qualificative pour les prochains J.O de Pékin. Il termine troisième et prend sur le classement général de la Coupe du Monde une jolie place de 6 e, celle du premier français.

Dimanche, le Roc : plus de 4000 coureurs en lice !
- Dimanche, place à l’épreuve phare du Roc d’Azur. 4200 et quelques coureurs vont s’affronter sur les 58 km de cette grande classique, soit huit départs de 500 vététistes échelonnés tous les quart d’heure à partir de 10 heures du matin. Les grands champions du cross country seront là, comme depuis de nombreuses années : Christoph Sauser viendra défendre son titre face à Florian Vogel, Ralph Naef, Nino Schurter, Liam Killeen ou encore Kashi Leuchs pour ne citer qu’eux. Pour le champion français Miguel Martinez, ce Roc d’Azur 2006 sera l’occasion d’annoncer officiellement sa retraite. Quant à Cédric Ravanel et Julien Absalon, ils ont l’intention avant tout de se faire plaisir. Ce dernier qui a participé samedi à l’épreuve tandem en compagnie de sa femme Emilie -ils terminent premiers mixte, comme l’année dernière- n’a donc pas l’intention de forcer sur la pédale dimanche : « le Roc 58 est devenu une épreuve incontournable qui clôture la saison internationale. J’y ai participé dès que j’ai commencé le VTT en 1995 et depuis, je n’ai jamais raté une édition. Mais au-delà de la course, il y a l’ambiance, la fête et aussi les sponsors qui sont là. Beaucoup de contrats se finalisent ici. Pour moi, c’est aussi l’occasion de rencontrer le public. Depuis 2 ou 3 ans, tous les concurrents internationaux sont là. Le tout est de savoir qui vient pour la gagne. Moi, je n’ai pas l’intention de jouer la gagne »

Haut 









Haut  
 Espace privé   Droits d’auteur-Copyright: Cliquez ici pour lire !