Velovelo
Português Nederlands 日本語 中文
Español English čeština slovenčina
русский italiano polski norsk
français Deutsch svenska عربي
 
 poprzednia strona
 Wyślij znajomemu
 Aby wydrukować
 ---> 10 054 cyclos à Mortagne-au-Perche

AU PAYS DES POMMES ET DU CHEVAL

Sous des cieux cléments, le traditionnel rendez-vous estival des cyclotouristes a attiré plus de 10 000 personnes dans les collines du Perche, avec d’incroyables décorations dans les 150 communes traversées.


Du 30 juillet au 6 août 2017, Mortagne-au-Perche (Orne), célèbre étape du Paris-Brest-Paris, a vibré au rythme du passage des milliers de cyclos, sillonnant les petites routes vallonnées du Perche, dans le cadre de la 79ème semaine fédérale internationale de cyclotourisme, placée sous l’égide de la FFCT.

Parmi le peloton coloré et âgé de 1 à 81 ans (plus de 40 % de femmes et 261 jeunes de moins de 18 ans) venant de toutes les régions de France, on notait la présence de 608 étrangers d’une vingtaine de pays (Allemagne, Argentine, Australie, Belgique, Bengladesh, Cameroun, Canada, Chine, Colombie, Écosse, Espagne, Etats-Unis, Grande-Bretagne, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Suisse). La semaine complète a été choisie par 8 650 cyclos, tandis que 1 404 ont préféré venir une ou deux journées.

Pour tous les goûts

Le programme proposait 31 circuits routiers, oscillant entre 43 et 171 km avec de 447 à 1 863 m de dénivelé, soit un total de près de 3 200 km. Chaque jour, il suffisait de suivre le fléchage collé au sol avec cinq distances possibles, au gré des bifurcations. Rouleur ou contemplatif à allure libre, chacun a ainsi pu découvrir quelques temps forts de la route du Paris-Brest-Paris, les cités historiques de Sées, L’Aigle, Mamers, Bellême, La Perrière, Nogent-le-Rotrou, La Ferté-Vidame, Longny-au-Perche, Moulins-la-Marche, La Chapelle-Montligeon, soulignées par de superbes manoirs, de nombreuses forêts majestueuses, et une campagne au rythme des moissons.

Majoritairement dans l’Orne, il y avait quelques incursions dans les départements voisins de la Sarthe, de l’Eure et de l’Eure-et-Loir. Une région fertile en talus, avec parfois des pourcentages supérieurs à 15 %. Les 629 vététistes ont été gâtés avec 580 km répartis sur une quinzaine de parcours en pleine nature. À cela s’ajoutaient des cyclo-découvertes en petits comités, des excusions pédestres, des visites en car, des animations pour les jeunes. Au fil des kilomètres, on a pu croiser beaucoup de tandems qui reviennent à la mode, quelques tricycles et engins couchés, une famille sur une quadruplette, de nombreuses remorques, qui le plus souvent ne transportent pas d’enfant, mais un chien !

Côté logistique, les hôtels étant peu nombreux dans la région, trois gigantesques campings fédéraux avec une capacité de 3 650 places avaient été aménagés en périphérie de Mortagne, avec une majorité de camping-cars. Les 1 500 restants se répartissant dans les chambres proposées par les habitants dans les communes proches, à des tarifs modiques. Cette année, la prouesse a été de ne proposer quotidiennement que deux gigantesques ravitaillements (contre 3 ou 4 habituellement), où l’on passait à l’aller et au retour. Le soir, on se retrouvait autour d’un verre ou d’un plat du terroir (8 600 repas servis), tout en déambulant dans les allées de la permanence du Carré du Perche, à la recherche de souvenirs, d’accessoires et nouveautés cyclistes, d’échanges avec les confréries.

Cet événement, très réussi de l’avis unanime des participants, a nécessité 4 années de préparation avec une armée de près de 2 000 bénévoles, appuyée par 25 clubs et des associations locales. La prochaine édition se déroulera autour d’Épinal, dans les Vosges du 5 au 12 août 2018. Nicolas Moreau-Delacquis

- Voir notre reportage photographique au fil des journées, c’est par ici

Na górę 









Na górę  
 Strefa prywatna   Prawa autorskie-Copyright: Ciśnijcie tu żeby przeczytać!