Velovelo
Português Nederlands 日本語 中文
Español English čeština slovenčina
русский italiano polski norsk
français Deutsch svenska عربي
 
 page précédente
 Envoyer à un ami
 Pour imprimer
 ---> Dim 8 oct 2006 : Le doublé de Sauser, les adieux de Martinez !

Communiqué N° 7 - Dimanche 8 octobre 2006

Le doublé de Sauser, les adieux de Martinez !

Le rideau est tombé dimanche à Fréjus sur la victoire du Suisse Christoph Sauser qui remporte le Roc d’Azur 58 pour la deuxième année consécutive. Mais aussi sur les adieux de Miguel Martinez à la compétition. Le champion a disputé son dernier Roc sur le mode « rando », escorté par ses copains Julien Absalon et Cédric Ravanel, entre autres. Avec 14701 coureurs inscrits et plus de 130 000 visiteurs dans le parc, cette 23e édition s’achève sur un bilan très positif.

Les meilleurs internationaux au départ du Roc 58
- La crème du cross country mondial s’était donnée rendez-vous dimanche à 10h00 sur la ligne de départ du Roc d’Azur 58. Il ne manquait pas grand monde en effet de l’élite mondiale. Pour le Français Miguel Martinez, ce coup d’envoi était chargé d’émotion puisqu’il marquait la fin officielle de sa carrière sportive. « C’est un moment très fort pour moi. C’est ma dernière course au terme de 12 ans de carrière où j’ai vécu beaucoup de bonheur, malgré la souffrance, car il faut souffrir pour arriver à la victoire ». Pour tirer sa révérence en beauté, Miguel Martinez s’est littéralement arraché au coup d’envoi pour prendre le meilleur départ... avant de ralentir la cadence et de réaliser le parcours pratiquement en balade, accompagné par ses copains cyclistes.

Un peloton très rapide !
- Ceux qui étaient venus pour la gagne ont avalé les premiers kilomètres de course à un rythme très soutenu, aidés par l’état du terrain, sec et poussiéreux. A la montée de la Flûte (à 14 km du départ) quinze coureurs attaquent en meute compacte, emmenés par le Belge Raul Paulissen et le Suisse Christoph Sauser venu défendre son titre. Parmi eux, figurent Jean Christophe Peraud, Florian Vogel, Marti Gispert Labarta, Yader Zoli, Martin Kraler, mais aussi le double vainqueur du Giro, Gilberto Simoni qui avait été contraint à l’abandon vendredi sur le Marathon. Dès la première grosse difficulté du jour, une descente technique en single track, ce peloton va jouer l’accordéon et plusieurs coureurs vont occuper momentanément la tête de course. A miparcours, au niveau de Bastide Neuve, Christoph Sauser et l’Espagnol Marti Gispert Labarta prennent les commandes, 100 mètres devant un groupe de poursuivants guidés par Simoni qui fait le forcing. En gagnant chaque fois du terrain sur les parties roulantes, ce dernier parvient à s’immiscer dans le trio de tête. Le public, venu très nombreux dans le massif des Maures pour acclamer les champions, va assister un temps à une belle bagarre entre ces trois coureurs.

Sauser au dessus du lot ...
- Mais techniquement, dans les descentes notamment, le Suisse allemand est au dessus du lot. Confiant, il accélère dans la dernière portion et ne tarde pas à semer ses adversaires. Après 2h29’20" de course, Sauser franchit la ligne d’arrivée, les poings levés en signe de victoire. Il devance l’Espagnol Marty Gispert Labarta d’1 minute et 18 secondes. Simoni se fera passer dans les derniers kilomètres par l’autrichien Martin Kraler, toujours resté en embuscade, et qui monte sur la troisième marche du podium. L’Italien termine quant à lui 5e, une belle performance pour un spécialiste de la route qui avouait à l’arrivée la difficulté et le côté très « rock » de la course.

L’émotion de Martinez ...
- Plus d’une heure plus tard, Miguel Martinez arrivait dans la base nature de Fréjus sous bonne escorte, après un dernier baroud dans la garrigue et même une baignade en compagnie de ses potes Absalon et Ravanel. Sur la ligne d’arrivée, les larmes aux yeux, il a raccroché son vélo de manière symbolique, sous le regard de sa femme et se ses deux enfants. « La course a été longue, pour plein de choses. C’est la fin, je prends un nouveau départ » a-t-il déclaré plus tard.

Rendez-vous dans un an !
- Pendant cinq jours, la base nature a battu des records de fréquentation avec plus de 130 000 visiteurs estimés. En 2007, rendez-vous est déjà pris, du 10 au 15 octobre. Fréjus accueillera comme l’année dernière la finale de la Coupe du Monde Marathon sur un parcours revisité qui passe de 87 à 100 km. Les BMX seront également de retour, eux aussi pour la finale de leur Coupe du Monde Supercross. Inaugurée cette année à Fréjus, cette épreuve sportive spectaculaire a remporté un très vif succès auprès du public.

Haut 









Haut  
 Espace privé   Droits d’auteur-Copyright: Cliquez ici pour lire !